Sainte Colombe sur Gand

Village fleuri des Montagnes du matin

Situation géographique

Situation géographique

 

Carte du territoire et situation de Sainte-Colombe-sur-Gand,traversé par le tracé (en rouge) de l’autoroute A89 en cours de construction (2009 – 2012)

« Jolie commune pittoresque, variée. Ses bois, ses fraîches prairies, les mille ondulations et tous les caprices de son terrain, le paisible mystère de ses vallées, tout y est plein de charme qui saisit l’âme doucement, la berce comme dans un beau rêve et l’invite à penser. » C’est ainsi qu’un auteur régional décrivait Ste Colombe sur Gand en 1841.


La commune de Sainte Colombe sur Gand est nichée dans le secteur oriental du département de la Loire dans les Montagnes du Matin.


Habitants :
Colombois
Population 432 habitants (2009)

Sur le plan patrimonial, Ste Colombe sur Gand offre la particularité de posséder une grande partie de ses bâtiments tout en pierres avec de nombreux encorbellements en pierres dorées du Beaujolais.

 

 

Située à la frontière entre Forez et Beaujolais, (la partie nord de la commune appartenait aux Sires de Beaujeu et la partie sud avec le château de Montcellier aux Comtes du Forez). Ste Colombe, avec un passé très ancien, a été le théâtre d’affrontements, de conflits, d’alliances entre ces deux familles suzeraines, mettant souvent en exergue dans leurs transactions les zones frontières où le village tient une place de choix.

 La commune appartient à l’arrondissement de Roanne et au canton de Néronde.

Le territoire communal est classé en zone de montagne.