Sainte Colombe sur Gand

Village fleuri des Montagnes du matin

Sainte Colombe sur Gand

Le village de Sainte-Colombe-sur-Gand est accroché au bord de la vallée du Gand et celle du Bernand, deux ruisseaux qui prennent leur source dans les collines avoisinantes entre cultures et forêts. Le bourg escarpé et allongé domine son église, construite en contrebas ainsi qu’un château du 13ème siècle.

Population : 440 hab.
Habitants : Colombois(e)
Altitude moyenne : 621 m

Actualités


Vigilance sécheresse (voir sur la droite)


Samedi 14 septembre

Inauguration de la nouvelle salle de restaurant du Bar-Auberge

 

 

 


La fibre arrive

Vérifiez si votre domicile est prêt à être raccordé sur

https://racc-thd42.axione.fr/prerac/public/accueil.htm

 


Alerte aux Frelons Asiatiques

Le frelon asiatique  poursuit sa progression sur le territoire rhônalpin. Outre la problématique liée à sa présence sur les zones urbanisées, il représente une véritable menace pour la biodiversité1 et la santé des abeilles2.

Plan de surveillance et de lutte régional

Un dispositif de surveillance et de lutte, piloté par la FRGDS3, en partenariat avec la FREDON4, vise à repérer et faire détruire les nids par des entreprises spécialisées avant la sortie des fondatrices (à la fin de l’automne), afin de maintenir la population de frelons asiatiques à un niveau acceptable.

Deux types de nids peuvent être observés :

  • Les nids primaires : visibles dès les premiers beaux jours, au printemps,
  • Les nids secondaires : visibles dès le début de l’été, correspondant à une délocalisation de la colonie qui abandonne le nid primaire, trop petit.

Comment signaler un individu ou un nid ?

Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le signalement soit :

  • Sur la plateforme de signalement en ligne : frelonsasiatiques.fr
  • En téléchargeant l’application mobile « Frelon Asiatique »

2018 : progression forte du nombre de nids découverts

Sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes, le nombre de nids observés en 2018 est de 1360 contre 414 en 2017. Les conditions climatiques de l’année semblent avoir été favorables au prédateur. Il poursuit sa progression dans la Loire, 17 nids ayant été recensés (dont 14 détruits) en 2018 contre 10 en 2017.

Ici Signalez le frelon asiatique      

Affiche_régionale_sur le frelon_asiatique

Section apicole GDS Rhône-Alpes


Avis sanitaire de l’ARS

Luttons contre le moustique tigre

 

Le moustique tigre : qui est-il ?

Le moustique tigre est originaire d’Asie et se distingue des autres moustiques par sa coloration contrastée noire et blanche. Il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004 en métropole où il est désormais présent dans 51 départements[1].

Depuis 2012, il s’est progressivement implanté dans 8 départements (Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Puy de Dôme, Rhône-Métropole de Lyon et Savoie) de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce moustique de très petite taille est particulièrement nuisible : ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.

Il peut également être « vecteur » de la dengue, du chikungunya et du zika si, et seulement si, il est contaminé. Il s’infecte en piquant une personne contaminée, malade ou non, qui revient d’un voyage dans un pays où ces maladies sont présentes. Il devient ainsi capable de transmettre la maladie dans le proche voisinage en piquant ensuite des personnes saines.

Prévention : le moustique qui vous pique est né chez vous !

Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine, dans de petites quantités d’eau, et se déplace peu au cours de sa vie (100 mètres autour de son lieu de naissance).

Comment éviter la prolifération des moustiques ?

Quelques gestes simples

Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettant pas d’éliminer durablement les moustiques, il est nécessaire de limiter leurs lieux de ponte et de repos.

Supprimer les gîtes larvaires, c’est supprimer toute eau stagnante au domicile et autour, c’est couvrir, jeter et vider tous les récipients pouvant contenir de l’eau :

  • Supprimer ou vider régulièrement les petits récipients pouvant contenir de l’eau dans les jardins.
  • Vider les vases, les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable humide
  • Ranger à l’abri de la pluie tous les stockages pouvant contenir de l’eau : pneus, bâches plastique, jeux d’enfants, pieds de parasol, mobiliers de jardin…
  • Prévoir une pente suffisante pour que l’eau ne stagne pas dans les gouttières et les curer veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie.
  • Couvrir les bidons de récupération d’eau de pluie pour les rendre inaccessibles aux moustiques (les couvrir d’une moustiquaire ou d’un tissu fin), retourner les arrosoirs.
  • Entretenir le jardin : élaguez, débroussaillez, taillez, ramassez les fruits tombés et les déchets végétaux, réduisez les sources d’humidité. 

Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.


Si vous trouvez un moustique tigre

Les autorités sanitaires telles que l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes avec les départements et la Métropole de Lyon, et l’Entente interdépartementale Rhône-Alpes pour la démoustication (EIRAD) suivent avec attention l’extension de l’implantation du moustique tigre. L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s’agit d’une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Si vous pensez avoir observé un moustique tigre près de chez vous, vous pouvez le signaler sur la plateforme http://www.signalement-moustique.fr.


[1] Dates d’implantation du moustique dans les  51 départements concernés : Haute-Corse (2006), Corse-du-Sud  (2007), Var (2008),  , Alpes-Maritimes,  Alpes-de-Haute-Provence et Bouches-du-Rhône (2010), Gard et Hérault (2011), Vaucluse, Lot-et-Garonne, Pyrénées orientales, Aude, Haute-Garonne, Drôme, Ardèche, Isère et Rhône (2012) Gironde (2013) Savoie et Saône-et-Loire (2014), Ain, Bas-Rhin, Dordogne, Landes, Lot, Pyrénées-Atlantiques, Tarn, Tarn-et-Garonne, Val-de-Marne et Vendée (2015), Aveyron, Gers et Haut-Rhin (2016), Aisne, Ariège, Corrèze, Hautes-Alpes, Hauts-de-Seine, Hautes-Pyrénées, Indre, Lozère, Maine-et-Loire (2017), Charente-Maritime, Côte-d’Or, Essonne, Loire, Nièvre, Paris, Puy-de-Dôme, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis (2018).
 

Pour en savoir +

Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes : http://www.ars.auvergne-rhone-alpes.sante.fr

Entente interdépartementale (EID) Rhône-Alpes : https://www.eid-rhonealpes.com/

Consulter l’arrêté préfectoral Ici :  Arrêté du 17/05/2019 sur le Moustique Tigre

Télécharger la plaquette de l’ARS Ici

Peste porcine africaine – Obligation de déclaration

Monsieur le Préfet de la Loire communique :

La déclaration du 1er porc ou sanglier, déjà obligatoire pour les professionnels, est à faire par les particuliers auprès de l’EDE, dès le 1er porc, à compter du 1er janvier 2019.

Vous pouvez télécharger ci-dessous : 

Cliquez sur l’affiche pour la voir en taille réelle.

 

 

 

 

 

 

Dernières mises à jour

Calendrier des manifestations 2019 mise à jour le 11 février 2019
Comité paroissial Mise à jour le 5 août 2019
Bulletins municipaux Mise à jour le 22 août 2019
Office de Tourisme Toutes les activités proposées

Compte-rendu du Conseil Municipal du 6 juin 2019

 

Actualités colomboises

Agenda de l’Office de Tourisme
2ème trimestre 2019

A consulter Ici

Alerte sécheresse

Afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques, l’arrêté préfectoral n°DT-19-0418 en date du 5 juillet 2019 limite provisoirement les usages de l’eau dans l’ensemble des communes des zones d’alerte « Monts du Forez » et « Roannais » qui sont considérées en situation d’alerte.

A titre préventif, afin de préserver la ressource en eau du barrage d’Echanssieux et de prévenir un risque de pénurie en cas de persistance des conditions météorologiques actuelles, le syndicat des Eaux du Gantet a pris un arrêté prescrivant des restrictions d’usage de l’eau. Télécharger l’Avis de restriction des Eaux du Gantet sur l’usage de l’eau

Septembre

Inauguration de l’Aire de Loisirs
Samedi 14 septembre à 10 heures

Inauguration de la nouvelle salle du Bar Auberge
Samedi 14 septembre à 11 heures

Messe
Dimanche 22 septembre à 9 heures 30

Octobre

Réunion des Présidents d’Associations
Vendredi 4 octobre à 20 heures
à la Cure

Réunion du Conseil municipal
Réunion le jeudi 24 octobre à 20 heures
Télécharger l’ordre du jour ici

 

La gendarmerie communique Prévention cambriolages